Catégories
Séances de coaching

Bye Bye Découragement !

Vous avez demandé du courage ne quittez pas, vous avez demandé du courage ne quittez pas merci de restez en ligne….Désolée tous nos opérateurs sont actuellement en ligne, merci de nous rappeler plus tard

Qui n’a pas contacté ce numéro ? Passé un appel durant cette période de confinement, pour joindre ce fameux Courage pour affronter des contraintes. Faire face à ces nouvelles adaptations, à des nouvelles qui reportent nos projets, qui les mettent en pause, qui en font émerger de nouveaux, qui nous incitent à sortir de nos habitudes tous en bravant de nouveaux obstacles auxquels nous n’étions pas forcément préparés ?

Peut être parce que le courage marche avec deux amis celui de la confiance et de l’optimisme ? comment marche l’optimisme et la confiance avec le découragement ? Comment ces 3 états fonctionnent ensemble?

Une Réunion entre les ETATS Découragement, Optimisme et Confiance :

Découragement tu pourrais nous dire pourquoi tu es là  ?

 – Et bien, c’est très simple hein je suis là quand je sens que les choses se compliquent un peu, quand on ne voit pas de résultats, je suis là pour rappeler qu’il faut être vigilant, ne faut pas gaspiller son énergie !

Si je comprends bien tu es là pour nous protéger ?

Exactement !

Tu travailles seul pour nous décourager comme ça ?  qui sont tes alliés ?

Alors ceux avec qui je fonctionne très bien c’est Fatigue, Peur et Colère aussi de temps à autres. Ce que nous adorons c’est se faire un bon ciné, dans une salle très très confortable en petit comité ( oui on a besoin de confort) pour revoir des vieux films qu’on a nous même réalisé sur le -passé et réaliser des films sur le futur pour assurer la sécurité. Ce sont ces deux partenaires qui m’ont aidé à me développer, de super coachs !!Sans elles je n’existerais pas ! C’est pas comme Confiance, elle me déteste.

Je ne te déteste pas Découragement !! Mon ami Repos écoute souvent Fatigue et cela me fait plaisir, on se ressource grâce à lui et cela te permet à toi aussi de te reposer. C’est juste que tu maîtrises par cœur des répliques de films, tu les joues sans cesse, cela me perturbe et je me rend compte que je n’ai pas assez de répondant . N’est ce pas ton cas aussi Optimisme ?

Oui c’est vrai lorsque je te parle Découragement, j’essaie de t’embarquer en te disant «  ça va le faire ! ça va le faire ! » mais tu ne m’écoutes pas, tu continues ton dialogue incessant et tu sabotes ce que je propose, tu restes dans l’immobilisme Découragement et après je dois rassurer Culpabilité et Colère, je me sens un peu débordée tu vois ?

Oui mais tu vois moi Optimisme, j’ai besoin de savoir que ça marche ! si tu me dis « ça va le faire », moi je ne le sais pas…j’ai besoin de preuves tout de suite, des images, des sons, des sensations qui me rappellent qu’on peut le faire !!

Optimisme et Confiance se regardèrent puis Confiance dit à Optimisme  » C’est vrai finalement, peut être que nous n’allons suffisamment au cinéma…

La sensation de découragement

La sensation de découragement, C’est celle qui vous gagne comme lorsque vous êtes en train de faire un footing, cette sensation de « j’en ai marre !! » car vous n’en voyez pas le bout, alors que vous n’êtes pas si loin. Cette phase, où le corps est clairement en souffrance, car il lutte, puise de l’énergie et envoie le fameux signal « mais tu peux m’expliquer pourquoi on fait tout ça là ???? » car à ce moment précis nous ne voyons pas de résultat concret sur l’action que nous entreprenons. C’est ça le découragement, perdre de vue pourquoi on a pris la route, perdre l’élan vers notre objectif, nos objectifs, qui viennent du projet qui a germé pourtant au même endroit … notre cerveau !

Pour un sportif de haut niveau lorsqu’il sent qu’il perd pied, qu’il n’est pas dans le bon rythme, parasité par le public, les performances des autres compétiteurs, l’ombre du découragement le guette en silence en lui susurrant à l’oreille… le doute, puis l’échec qu’il visualise jusqu’à le rendre réel et déclenchant ainsi un stress Panique ou un stress de sous Pression qui le met en mode pilote automatique.

Le problème du découragement

Le découragement c’est une phase pas un attribut. Est-ce qu’on dit je suis décourageux ? On dit plutôt je me sens découragé et pendant ce temps… Notre confiance, quand elle n’est pas musclée se dégonfle comme un ballon de baudruche ! Le problème du découragement c’est qu’il nous enferme dans la certitude qu’il n’y a pas de solution immédiate qui puisse venir de nous et cela nous culpabilise.

Comment agir lorsqu’il se présente ?

  • Accueillir ce découragement en étant en empathie avec vous-même
  • L’observer comme un nuage
  • Prendre contact avec votre respiration
  • Avec votre souffle tel le ferait le vent, vous l’accompagner à se dissoudre
  • Pour laisser la place au calme

Renoncer ?


L’envie de renoncer se fait peut se faire ressentir en phase de découragement et renoncer c’est un choix. Faire un choix en s’accordant une prise de conscience sur ses propres limites c’est positif. Prendre conscience de sa fatigue, de son incapacité MOMENTANEE à affronter quelque chose. On lâche prise sur un problème, on s’accorde du temps, du recul et du repos. Le renoncement est une prévention au découragement. On reprend son souffle, on fait place au calme et on peut se donner le choix aussi de Réessayer.

Le renoncement subi quant à lui, est la conséquence d’un acharnement et d’un épuisement. Il nous affaiblit et réduit notre sentiment d’efficacité, comme le cite Christophe André dans un livre que je vous recommande « Etre libre : le grand chantier de l’existence »

Soyons vigilant, en écoutant avec sagesse et empathie votre sentiment de découragement, plutôt que de le nier et laisser arriver à l’épuisement. Il est plus que nécessaire de demander de l’aide, si ce découragement envahit votre quotidien.

Etre optimiste ?

L’optimisme, nous l’avons tous, c’est cette capacité à voir plus grand à voir au-delà et ce d’une manière positive. Dans le vaste il y a cette notion de grande liberté en s’autorisant à imaginer, à expérimenter, à faire autrement (il y une superbe croisière de l’optimisme en ce moment avec notre collègue coach Béatrice #etcacestsuper ) .

Nous avons tendance à l’oublier cet optimisme lorsque nous sommes confinés dans notre cage mentale à regarder tout ce qui ne va pas, le pessimisme nous donnes souvent ce sentiment illusoire de maîtriser les choses de les anticiper parce que nous en avons pris conscience.

Alors comment sortir de cette cage mentale qu’on se construit ?

Deux articles au top que vous avez peut être manqué cette semaine ou vous trouverez des solutions :

– Celui d’Arnaud sur comment booster sa confiance et son estime.

– Celui de Béatrice qui nous parle d’optimisme « j’ai décidé d’être heureuse« 

Ici on va en atelier de Réalisateur de film !

Bienvenue dans la salle « IMAGERIE MENTALE »

Dans cette salle de projection contrairement à une salle de cinéma toute sombre, nous avons une salle pleine de neurones miroirs, ça brille!!! Ces fameux neurones qui s’activent lorsque nous exécutons une action, lorsque nous regardons un individu en exécuter une, mais aussi lorsque nous nous imaginons l’exécuter.

Ce sont aussi ces mêmes neurones qui agissent lorsque nous sommes en empathie ( avec nous même et les autres)
C’est grâce aux neurones miroirs que nous avons, dès notre naissance, sculpté nos voies neuronales pour créer des automatismes de fonctionnement.

L’imagerie mentale est une technique composée de différents outils que l’on utilise beaucoup en sophrologie et en préparation mentale pour gérer notre stress, ramener en conscience des sensations oubliées, développer notre confiance, se préparer à un défi que l’on répètera mentalement ( Répétition mentale). Les Sportifs, les artistes, consacrent beaucoup de temps à cet entraînement.

L’imagerie mentale est constituée d’images, de sons, d’odeurs, de sensations gustatives et de sensations kinesthésiques. c’est un cinéma 5D!

Exemple : Si je vous demande d’imaginer un citron ( vue) , imaginez le prendre dans votre main (kinesthésique), vous évaluez son poids, sa texture en main, puis vous le coupez en deux, les huiles essentielles se dégagent et arrivent à vos narines vous sentez son odeur si caractéristique (odorat) , puis portez maintenant un morceau puis pressez le à votre bouche , son jus acidulé agitent vos papilles(goût)… il est fort possible que vous ayez salivé non ?

De la salle de projection à une autoroute neuronale de confiance

Cette salle que nous alimentons de nos souvenirs, de nos rêves, de nos projets sans le moindre filtre, cette salle où Optimisme est à l’aise comme un poisson dans l’eau car c’est infiniment grand, c’est le concentré du meilleur de nous même, stocké dans notre mémoire et qui réactive notre confiance.

Mais avant d’y aller, on va prendre une feuille de papier et une corbeille (ce qui y ressemble), on fait deux belles boulettes ! 🙂 et on va se faire une petite séance de shoot ! le premier à un pas de la corbeille. Le deuxième à trois pas ! Well done 😉

Maintenant qu’on s’est mis en condition, nous pouvons commencer l’exercice :

On se pose dans un espace calme, comme dans un exercice de relaxation . On prend contact avec sa respiration et dans le calme on décontracte chaque petites tensions, on peut partir des pieds, passez en revue chaque articulation pour finir par le relâchement du visage. Cette étape est importante, ne la négligez pas.

Allons dans votre vidéothèque mentale et choisissez un moment de votre vie, une séquence, où un rêve merveilleux que vous connaissez par cœur, où vous avez fait preuve de courage, avec un sentiment d’efficacité, de contrôle, de facilité, de plaisir et de confiance. (peu importe la taille du défi) un moment qui vous a procuré une sensation de bien être, d’accomplissement à la fin.

Allumez votre vidéo intérieure, Visualisez cette scène, réglez la taille de l’image, si elle saute, se brouille c’est normal, c’est le début. Allumez le son, identifiez les sons, des voix autour, la votre, votre dialogue intérieur, les sons de l’environnement où vous étiez. Maintenant redécouvrez vos gestes, connectez vous à la sensation de contact avec la matière, les mouvements, vos mains, vos pieds en contact avec un support, votre posture, ou une sensation interne, comme une chaleur dans la poitrine, dans les épaules, la température extérieure, une sensation agréable dans le ventre. Est ce qu’une partie de mon corps se souvient de ce moment ? Faites un arrêt sur image, revivez ce moment, avec votre logiciel de montage intérieur, mettez un sous titre à cette image « PLAISIR, REUSSITE, COURAGE, CONFIANCE » en gros, dans une police que vous affectionnez.

Puis visualisez les couleurs associées, les contrastes, la lumière, les visages, les sourires, le mobilier, les arbres, tout ce qui entoure cet évènement. Faites une capture écran, revivez cette belle émotion. Donnez un maximum d’intensité à ce moment, augmentez le volume ! Connectez vous aux parfums, celui d’une salle, d’un extérieur, respirer cette odeur de gagne, de confiance, d’optimisme.

Prenez le temps qu’il vous faut pour visualiser cette vidéo. Une fois qu’elle est bien nette. Connectez vous à une chanson qui serait parfaite pour un générique de fin, en remerciant vous même le réalisateur, les parties prenantes du film en le dédiant à OPTIMISME et CONFIANCE vos chères partenaires, en hommage à Découragement !

La visualisation c’est comme la méditation, c’est un entraînement !

Revisualisez cette séquence autant que vous le pouvez, rangez la précieusement dans votre vidéothèque et autorisez vous à faire du cinéma.

The show must go on !

 

 

Par ORNELLA SOLARI

Psychologue du Travail - Coach et Préparateur mental

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.