Catégories
Séances de coaching

Et si on apprenait à mieux se connaitre ?

Nous vivons une période particulière où rien n’est facile et confortable car rien n’est plus vraiment comme avant. 

Nous sommes dans une période de changement : 

  • changement de rythme de vie,
  • changement de manières de travailler,
  • changement de mode de communication,
  • changement de mode de relations

Nous perdons nos repères, nos petites habitudes, notre train train a été chamboulé. 

pexels-photo-2277784

Le changement peut être source de peur, de confusion et n’est-ce pas dans ces moments là , quand on se sent démuni, que la question du « qui suis-je vraiment » vient le plus souvent nous tarauder ?

C’est en cela que chaque expérience nouvelle, et donc le confinement, nous invite à aller vers soi

  • Et si, cette période particulière, était donc la période idéale pour apprendre à mieux te connaître ?
  • Et si tu saisissais ce temps dont tu disposes, cette période dégagée des contraintes ordinaires, de la routine pour écouter et accueillir ce qui vient de ton for intérieur ?
  • Et si dans ton for intérieur tu trouvais les ressources nécessaires pour surmonter tes peurs et t’adapter ? 

« Connais-toi toi-même »

Cela date quand même de Socrate cette histoire…mais je t’entends déjà me dire « Apprendre à mieux me connaitre ok mais pourquoi ? »

pexels-photo-1586996

 

Mieux se connaître pour quoi faire ?

Une meilleure connaissance de toi c’est l’occasion :

  • de te développer personnellement et professionnellement, 
  • de construire des projets plus viables
  • de te fixer de nouveaux objectifs,
  • de verrouiller ton projet professionnel pour mieux cibler ta recherche d’emploi, 
  • d’établir de meilleures relations avec soi et les autres, 
  • de mieux communiquer
  • de mieux gérer le changement….

(je mets … car je peux continuer la liste encore et encore et mon article sera trop long)

Tu vois mieux se connaître c’est génial ! 

Mais bon on va quand même mettre des bémols….

D’abord, il faut que tu saches que chercher à tout connaître de soi est une quête vaine.

Ensuite, il faut que tu saches que cela te prendra du temps.

Tu entendras aussi que « personne ne peut te connaître mieux que toi même ! » 

Oui, facile à dire quand tous les jours tu jongles avec ce que tu es, ce que tu voudrais être et ce que les autres voudraient que tu sois. Donc bon si tu veux mon conseil part du principe que tu ne pourras pas le faire seul.

En revanche ce qui est vrai c’est que mieux te connaître, mieux comprendre ce qui te freine ou ce qui te donne de l’élan, appréhender tes limites et tes atouts, cela te permettra de mieux affirmer ta personnalité et du coup de pouvoir déployer tes talents. 

Mais attention, hein, je ne suis pas en train de te dire que tu dois devenir égocentrique ou faire preuve de nombrilisme, mais juste de faire en sorte de devenir la version géniale de toi-même.

Et ce travail, même s’il t’apportera beaucoup, n’est pas égoïste, car en le faisant, tu vas aussi t’ouvrir aux autres, tu vas mieux les comprendre et mettre en place des stratégies qui seront positives également pour les gens qui t’entourent.

Alors es-tu prêt à faire ces efforts ? 

Si tu entrevois les gains qu’il y a à la clé (si tu ne vois toujours pas … relis le paragraphe où j’explique à quoi ça sert) tu dois trouver la motivation de faire ces efforts.

pexels-photo-3813502

Et pour mieux me connaître, je fais comment  

Pour mieux te connaître il y a beaucoup de chemins. L’introspection, la psychanalyse, le développement personnel…

Le lien entre tous ces chemins, c’est qu’ils vont te demander un travail, de l’investissement et des effort conséquents.

Je ne vais pas te parler de tous les chemins, mais juste m’arrêter un moment sur celui du développement personnel. 

Cela fait des années que j’accompagne des individus en connaissance de soi et développement personnel en m’appuyant sur un indicateur de personnalité, le MBTI et depuis quelques temps sur un autre outil qui s’appelle le DISC. Bien sûr il en existe d’autres, enneagramme, papi…

Les indicateurs de personnalités ont tous en commun quelque chose de fantastique. Ils ne mesurent pas tes comportements, il n’y a pas de jugement, il n’y a pas de bon ou de mauvais comportement et donc il n’y a pas de bon ou de mauvais types de personnalités. juste des types de personnalités différents.

Ces indicateurs de personnalités se présentent sous la forme d’un questionnaire à compléter ou encore sous la forme d’exercices et de mise en situation collective qui te permettent d’observer tes comportements, de les comprendre et de définir ton type de personnalités

Voici un lien 👉 Test 16Personalities

Si tu complètes le questionnaire tu reçois un rapport détaillé, qui indiques tes forces, tes points de vigilances les manières dont tu peux évoluer, comment les autre te voient… l’idéal est bien sur de faire le debrief de ce rapport avec un expert qui t’apportera des éléments de compréhension qui t’aideront à fixer un ou des objectifs de développement et même t’accompagner dans leur atteinte. 

Ce que peux te dire c’est que ça aide vraiment, et que c’est un bon outil parmi d’autres pour apprendre à mieux te connaître, reprendre ta responsabilité sur le fil de ta vie et commencer à devenir la version géniale de toi même !

SAMSUNG CSC

Auteure : Ingrid Pieronne – Formatrice et coach professionnelle pour IP Conseil

Toutes les photos viennent du site pexels

1 réponse sur « Et si on apprenait à mieux se connaitre ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.