Catégories
Informaticiens et développeurs

Je recherche un stage ou une alternance, comment je fais avec la crise ?

De (trop) nombreux étudiants 🎓 sont en galère aujourd’hui dans leur recherche de stage ou d’alternance… Et le temps presse, car pour certains c’est pour bientôt !

Peut-être en faites-vous partie ?

Si oui, pas de panique, ce billet est fait pour vous 😊 Les Déconfinés de l’IT pensent à tout le monde, même aux étudiants, les grands oubliés de cette crise…

pexels-photo-167964-1

Je postule mais je n’ai pas de réponses, pourquoi ?

Il faut savoir que les entreprises sont aujourd’hui en mode survie 🤠 ! Elles essayent au maximum de limiter la casse du confinement mais surtout de la crise économique qui a commencé.

La majorité des effectifs est passée en chômage technique partiel ou total et beaucoup tournent donc au ralenti 📉. Même les recruteurs, les RH et les managers ! Ceux qui continuent (partiellement) à travailler sont accaparés par d’autres tâches comme gérer le télétravail ou les dossiers de chômage partiel. Bref, tout ce qui est vital pour que l’entreprise ne coule pas.

CDI, alternance ou stage : tout a été arrêté (certains ont perdu leur emploi), gelé ou mis en standby… Les étudiants sont malheureusement le dernier de leurs soucis aujourd’hui ! Voilà pourquoi vos candidatures spontanées ne donnent rien…

pexels-photo-54539

Mais pourquoi je trouve des annonces en ligne alors ?

Heureusement, certaines entreprises continuent de recruter malgré la crise. Elles sont peu nombreuses mais il y en a 😊

Les écoles demandent aussi aux entreprises de publier des annonces, même si ce n’est pas certain. Elles préfèrent anticiper et elles ont raison. Les entreprises jouent donc le jeu mais ne répondent pas tout de suite car elles attendent d’être sûres pour ne pas perdre de temps.

Par contre, certaines sociétés profitent de l’occasion 😠 pour remplir leurs bases de données avec de nouveaux CV. Elles font un stock de profils pour des jours meilleurs. Habituellement, elles ont du mal à récolter des candidats avec les annonces. Mais avec la crise, c’est devenu plus facile et elles en profitent…

Sur les réseaux sociaux, les directions obligent aussi les recruteurs à publier des messages comme quoi ils continuent de recruter. Ceci afin de faire croire aux gens qu’elles ne sont pas impactées et ainsi avoir une bonne image.

D’où cette fausse impression qu’il y a des postes, alors qu’en réalité non… 🙄

Get out!

Dois-je quand même continuer à chercher ?

Il n’y a qu’une seule réponse : OUI !

Avant toute chose, il est important de bien comprendre l’envers du décor pour avoir le bon positionnement 🤔.

Les entreprises sont dans le flou. Personne ne sait ce qui nous attend à la sortie du confinement et il est encore trop tôt pour le savoir. Bien malin celui qui pourra prédire avec exactitude l’étendue des dégâts de la crise sanitaire sur l’économie.

Bonne nouvelle : bien sûr qu’elles auront besoin d’embaucher des stagiaires et des alternants ! Elles ne savent tout simplement pas encore comment se positionner pour le moment. D’ici quelques semaines (mi-mai/juin), elles auront une meilleure visibilité et une stratégie pour répondre à la crise. Et les étudiants feront partie de leurs plans 👍

Mais il faut postuler et candidater intelligemment, voyons cela ensemble 😉

pexels-photo-221538

Comment candidater et ne pas perdre mon temps ?

Préambule : je ne prétends ni avoir le savoir universel ni avoir la solution idéale. Il y a toujours plusieurs méthodes et solutions pour résoudre un problème. Celle-ci en est une parmi d’autres 😉

0. Identifier les « bonnes » entreprises

Toutes les entreprises ne sont pas forcément logées à la même enseigne avec la crise. Les domaines du tourisme, de l’aérien, de la restauration/hôtellerie ou de l’événementiel par exemple sont sinistrés. Cependant, il y a d’autres secteurs qui sont moins impactés : à vous de les identifier en vous tenant un peu au courant des actualités de votre région et en écoutant les médias 📺.

Ainsi, le domaine de la santé est beaucoup moins impacté. Certaines entreprises, en lien direct avec la gestion de la crise connaissent au contraire un surcroît d’activité. D’autres comme l’industrie agro-alimentaire ou la distribution continuent de fonctionner et ont toujours besoin de compétences et de bras.

Il peut être intéressant de ne pas se focaliser exclusivement sur les éditeurs de logiciels, dont l’informatique 💻 est le métier certes, mais qui ne recherchent plus forcément aujourd’hui. Beaucoup d’entreprises dont le métier n’est pas l’informatique, ont une DSI qui a besoin d’informaticiens.

Les PME/TPE et industries, souvent délaissées par les étudiants en informatique, pourront peut-être vous sauver ?

Il faut ensuite postuler/candidater en 2 temps :

  • Pour 2-3 semaines encore : se faire connaitre et prendre contact
  • Ensuite : rentrer dans une phase active et relancer

Allez, c’est parti !

pexels-photo-2949325

1. Prendre contact

Pour le moment, les entreprises ne savent pas sur quel pied danser et n’ont pas encore défini leur politique de stage/alternance 🎓. Il est donc inutile de leur mettre la pression, de relancer à tout va. Vous risquez de brûler tous vos jokers d’un coup au mauvais moment…

Il faut continuer de postuler aux annonces à minima. Mais c’est comme jeter une bouteille à la mer car vous êtes nombreux. Vous ne serez qu’un CV parmi la 50aine reçus et vous n’émergerez pas du lot.

Si vous souhaitez maximiser vos chances d’être remarqué, il faut contacter directement le recruteur. Donc une fois que vous avez postulé, il faut que vous trouviez quel recruteur 👩‍💼 se cache derrière l’offre. Même chose si vous postulez en spontané, il est primordial d’envoyer votre candidature à la bonne personne.

Je vous invite pour cela à (re)lire cet article qui donne toute la démarche pour identifier une entreprise/un recruteur, trouver ses coordonnées et le contacter : Et si c’était les dev qui chassaient les recruteurs ?

Une fois « votre » recruteur identifié, il faudra lui envoyer un message personnalisé 📩. Montrez lui que vous avez compris que c’était difficile en ce moment, mais que vous êtes disponible dès que cette période compliquée sera passée.

Profitez-en aussi pour faire un portfolio PDF de vos projets scolaires, personnels, de vos auto-formations (MOOC, tuto YouTube…) et, si vous en avez fait, les classements obtenus dans des concours de code (Les concours de code/algo, je m’y mets ?).

Le recruteur pourrait ainsi apprécier votre candidature lorsqu’il aura un peu de disponibilité sans avoir à vous appeler, ce qui prend plus de temps.

pexels-photo-327540

2. Relancer activement

Une fois que le confinement sera passé et que les entreprises se seront bien réorganisées, d’ici 1 mois, il faudra relancer 👋 vos contacts pris précédemment. Vous passerez vraiment en phase « active » de recherche !

Le plus simple est de relancer « intelligemment » les recruteurs par email. Le téléphone est efficace mais « agressif » et les étudiants ont du mal avec…

Plutôt que de faire le même email 📩 bateau de relance, essayez de le personnaliser avec les derniers éléments d’actualité de la société ou faites référence à un précédent échange (que vous avez pu avoir sur Linkedin ou email pendant le confinement).

N’oubliez pas de mettre en avant ce que vous pouvez apporter à la société :

  • Vos connaissances et compétences acquises à l’école (projets scolaires, de groupe…) ou dans vos précédents stages/alternances. Même si les étudiants se dénigrent et ne croient pas en leurs compétences, ce n’est pas vrai, vous en avez donc vendez-les !
  • Vos qualités personnelles comme l’autonomie, la force de proposition, l’ouverture d’esprit ou l’adaptabilité. Cette dernière sera surement très importante pour réussir dans des équipes en difficulté où l’on ne pourra pas forcément beaucoup vous encadrer.

Ne pas relancer tous les jours et pas de façon « agressive » : tous les 3-4 jours et pas plus de 2-3 fois. Si vous n’avez pas de retour à ce moment-là, attendez 1-2 semaines car l’entreprise n’est peut-être pas encore en mesure de vous répondre…

Pour marquer des points, beaucoup penseront que de se déplacer physiquement dans les sociétés 🏢 pour (re)donner son CV est une bonne idée. Oui MAIS faites attention à ce que ces dernières soient bien ouvertes ! Ce n’est pas parce que le confinement est terminé que tout le monde a repris le travail comme avant. Au contraire, beaucoup de salariés continueront en télétravail et notamment les fonctions informatiques qui peuvent plus facilement que les autres travailler à distance… Renseignez-vous bien avant de perdre votre temps !

Close-up view of young freelancer working on her project and drinking hot cocoa

Pour les alternances de septembre/octobre 2020, vous avez encore un peu de temps. Les entreprises se disent qu’elles auront cet été 🌞, dans le pire des cas, pour s’y mettre. Pour les stages de fin d’année 2020 ou mars 2021, il est beaucoup trop tôt. Pour ceux qui doivent commencer prochainement ou auraient déjà dû commencer, il faut se remobiliser 💪 !

Peut-être faudra-t-il faire des concessions sur le sujet de stage ?

Vous rêviez de travailler en développement web et R&D 🚀 sur la toute dernière version d’Angular ? Vous n’êtes pas le seul en recherche et à être trop exigeant quelqu’un d’autre prendra le sujet sur AngularJS en maintenance que vous avez méprisé… Les écoles 🏫 aussi devront revoir à la baisse leurs exigences et être plus souple dans la validation des sujets.

Attention à ne pas se « brader » non plus et il vous faudra trouver le bon équilibre. Rien n’est perdu, bien au contraire. Ce n’est qu’un passage à vide, les entreprises ont toujours eu besoin de stagiaires et d’alternants 🎓 et ce n’est pas maintenant que cela va s’arrêter !

Bonne chance et bon courage à toutes et tous dans votre recherche 😊

pexels-photo-3184465

Auteur : Sylvain Lareyre – Ancien dev et recruteur pour JobOpportunIT

Les photos viennent du site pexels

Par Sylvain Lareyre

Chasseur de Talents IT & Co-fondateur du Cabinet de recrutement JobOpportunIT

Après un M2 MIAGE et plusieurs années comme développeur Java/JEE, j’ai basculé côté recrutement et j’ai adoré ce métier !

Meilleur Sourceur de France #RMSConf en 2014, je suis aujourd’hui multi-casquettes : chasseur de têtes, formateur en sourcing pour les entreprises, enseignant dans différentes écoles, animateur d’événements et blogueur quand j’en ai le temps 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.