Catégories
Informaticiens et développeurs Recruteurs et commerciaux IT

D comme DISPONIBILITE

Pour bien se comprendre, il faut parler le même langage. Et pour parler le même langage, il faut mettre le même sens derrière chaque mot que l’on utilise. Candidats et recruteurs ne se comprennent pas toujours. Alors, pour les rapprocher, éviter les quiproquos et faciliter leur collaboration, nous vous proposons de redéfinir certains termes à connaître, comme un « petit dictionnaire de l’emploi » en version candidats ET recruteurs.

Côté CANDIDAT

Vous êtes en recherche d’emploi. Vous avez donc du temps pour chercher du travail. C’est du moins une idée qui peut aisément venir à l’esprit lorsque l’on est extérieur à la situation. Votre réalité est peut-être légèrement différente: enfants, maison, démarches… Puisque vous êtes “disponible”, vous avez peut-être justement plus de choses personnelles à gérer.

Face à vous, le recruteur attendra que vous soyez réactif: pour répondre à l’offre, pour le rencontrer en entretien à la date proposée, pour prendre le poste rapidement si nécessaire. Ne pas avoir totalement cette disponibilité ne signifie pas que vous ne serez pas embauché. En revanche, cela nécessite de l’organisation et de la transparence de votre part.

Quelques conseils

👉 Pour que votre recherche d’emploi aboutisse, vous avez besoin de temps et aussi de vous y consacrer mentalement malgré vos autres responsabilités et préoccupations. Définissez un moment dans la journée destiné à votre recherche d’emploi: consultation des offres, candidatures, relances. Même s’il s’agit d’un temps court, si vous êtes pleinement disponible à ce moment-là, vous serez efficace.

👉Les offres d’emploi indiquent souvent la date de prise de poste. Si ce n’est pas le cas, le recruteur vous le précisera. A défaut, il faudra poser la question. Vous devrez donc vous organiser pour être disponible à la date demandée. Si ce n’est pas possible, soyez clair avec le recruteur. Il ne s’agit pas de refuser le poste mais simplement d’expliquer que vous avez besoin de x jours supplémentaires pour gérer certaines démarches personnelles afin d’être pleinement disponible pour débuter.

👉Soyez attentif au temps de travail hebdomadaire et aux horaires du poste. Vous seul savez s’il vous est possible d’occuper un temps plein, de travailler le weekend, ou encore de commencer tôt le matin ou finir tard le soir. Accepter un poste dont les horaires ne sont pas compatibles avec votre situation personnelle vous mettrait en difficulté. Si le poste vous intéresse, rien ne vous empêche d’échanger avec le recruteur pour savoir s’il y a une marge de négociation en terme d’horaires. En tous les cas, soyez honnête avec le recruteur et avec vous-même.

Côté RECRUTEUR

Vous êtes recruteur et quand on vous parle de disponibilité, vous pensez immédiatement à celle des candidats. On vous a appris à toujours vérifier si un candidat est disponible ou non parce que le recrutement se fait souvent « dans l’urgence » : très souvent quand on recrute, on cherche une personne qui va pouvoir démarrer le plus rapidement possible (le fameux « ASAP » qui apparaît dans beaucoup d’offres d’emploi).

En face de vous, des candidats à qui l’on a répété qu’il faut toujours être disponibles pour les recruteurs. Ils sont également en droit d’attendre de vous que vous soyez disponibles pendant tout le processus de recrutement, que vous puissiez prendre du temps pour eux et avec eux.

Quelques conseils

👉Vérifier la disponibilité d’un candidat, ce n’est pas simplement lui demander « quand pouvez-vous commencer ? ». Il ne faut pas hésiter à creuser, à poser des questions pour comprendre sa situation et éviter les malentendus ou les déceptions. Si un candidat est en poste par exemple, prenez le temps de discuter de la durée de son préavis, de voir avec lui s’il pense pouvoir négocier avec son employeur, s’il a d’autres processus de recrutement en cours…

👉Rendez-vous complètement disponible pendant les entretiens avec les candidats. On pense souvent qu’un entretien très long est signe d’un entretien efficace. Le plus important c’est la qualité du temps que vous accordez à votre interlocuteur. Si vous n’avez que 30 minutes pour un entretien alors investissez pleinement cette demi- heure : coupez votre téléphone, demandez à ne pas être dérangé et soyez attentif et à l’écoute pendant toute la durée de l’échange

👉Actualisez régulièrement les offres d’emploi sur votre site web et sur les jobboards : veillez à ne mettre en ligne que les annonces qui correspondent à des postes vacants et à supprimer les autres. C’est très frustrant pour un candidat de répondre à une annonce pour apprendre quelques heures après que le poste est déjà pourvu. Cela évitera également de laisser penser que vous communiquez sur de « fausses annonces » ou que « tout est déjà joué d’avance. »

Auteurs :

Ptisham TAZI, Formatrice en technique de recherche d’emploi et Youtubeuse et Hélène LY, Ex recruteuse IT et formatrice en recrutement.

Les photos viennent du site Pixabay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.