Catégories
Séances de coaching

Le défi d’aujourd’hui : Se réinventer, oui. Tout seul, non.

Le déconfinement, l’occasion d’un nouveau départ ?
Nous devons faire face à des défis que nous n’avons pu anticiper, trouver des solutions à des problèmes auxquels nous n’avions jamais été confrontés, devoir faire des choix cornéliens ou encore ressentir l’envie d’un grand changement…

Faire face à ces défis est une démarche qui se doit d’être proactive. Et c’est une démarche qui gagne à se nourrir de la force d’un groupe. De nombreuses personnes font actuellement face à des problématiques qui se rejoignent. Plus que jamais il est important de ne pas rester isolé.

En unissant les forces, les idées, les énergies, on est boosté, littéralement propulsé bien plus loin qu’on n’aurait imaginé.

Il n’est donc pas question de « rétrograder » en subissant la crise, mais plutôt de continuer à avancer. Et pour y arriver, ensemble on est plus fort.

Dans l’optique de continuer à avancer, j’ouvre une parenthèse que je refermerai aussitôt : Je recommande à chacun d’appliquer le principe de subsidiarité dont on parle fréquemment en entreprise. Ainsi, ayez pour principe de faire ce qui correspond à vos plus hautes compétences. Cela implique de ne pas faire, par « simplicité », ce qui pourrait être fait par quelqu’un d’autre ne disposant pas des mêmes compétences que vous. Par exemple un ingénieur qui ferait les tâches qu’un technicien pourrait faire. Appliquer ce principe de subsidiarité, c’est agir dans l’intérêt général, mais aussi pour l’intérêt individuel car on va de l’avant plutôt que de « reculer ».

Ensemble on est plus fort :

Je vais m’appuyer ici quelques exemples de travail de groupe, de méthodes, d’initiatives locales et nationales, pour illustrer les bénéfices individuels à s’investir dans un groupe de travail et profiter ainsi d’une belle dynamique de groupe.

La création et le développement de mon entreprise ont été pour moi, avant même de me former au coaching d’équipe, un véritable terrain d’expérimentation de la force des groupes de travail que je vais mentionner.

On parle souvent de la solitude du chef d’entreprise et les groupes de travail contribuent effectivement à ne pas se sentir isolé, mais apportent aussi bien d’autres bénéfices tels que :

• Dialogue
• Entraide et solidarité
• Échanges de pratiques
• Innovation
• Enrichissement personnel
• Nouvelles perspectives

Si les groupes de travail imposent la confidentialité, ils n’offrent pas pour autant l’anonymat. Le prérequis est d’assumer d’aller chercher une aide extérieure (À ce sujet, retrouvez ici l’article de Béatrice Bretegnier.) tout en ayant conscience que dans cette même démarche on offre aussi son aide.

Voici quelques exemples de groupes de travail et de méthodes permettant de créer une dynamique de groupe. Ces méthodes reposent sur la bienveillance, l’ouverture d’esprit et l’écoute.
Ces exemples sont présentés tels qu’ils existaient avant le confinement, sachant qu’ils seront tous forcément transformés pour s’adapter aux besoins actuels.

Le premier est bien connu dans le monde de l’IT 😉

Le hackathon :

Ici on mobilise de manière éphémère l’intelligence collective d’équipes souvent multifacettes, associant des développeurs, des designers, des architectes IT…, pour résoudre une problématique en construisant une solution. On crée une spirale positive par le fait d’aborder des problématiques par la recherche de solutions. On cultive l’ouverture d’esprit, dans un format ludique et motivant et on mise la complémentarité en rassemblant des participants aux profils variés.

Les groupes AVARAP :

L’association AVARAP propose une méthode d’accompagnement originale de développement de projet professionnel, qui s’adresse à des cadres en poste, en mutation ou sans emploi, aux jeunes diplômés comme aux seniors, de tous métiers et de tous secteurs. Cette méthode s’appuie sur la dynamique du travail en groupe et la richesse de la complémentarité. Pour ce faire, des groupes d’une douzaine de personnes sont constitués de manière hétérogène en termes d’âge, de formation, de profil, de secteurs d’activité et de fonctions et sont animés par des professionnels bénévoles. Cette méthode mise sur la richesse des échanges du fait des différentes sensibilités, connaissances, expériences et compétences présentes au sein du groupe, et sur une connaissance interpersonnelle et une confiance qui se développent au fil du temps, les groupes se réunissant 1 à 2 fois par semaine pendant un peu plus de 6 mois.

Printemps de l’Open Innovation à Sophia-Antipolis :

Un séminaire stratégique accéléré sur 2 jours, dédié aux startups, qui réunit des professionnels aux profils variés. La méthode s’appuie sur un travail collaboratif, opérationnel et l’avis d’experts externes pour rendre les projets plus solides et pérennes. L’intelligence collective stimulée au sein des groupes de travail permet de générer des idées nouvelles et de trouver les moyens de les rendre opérationnelles.

L’IRCE :

Une association créée par des chefs d’entreprises avec le soutien de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui réunit des dirigeants et les accompagne dans leur stratégie pour assurer la pérennité de leur entreprise dès la création. Les formations et interventions sont enrichies par les échanges d’expériences, le partage des pratiques et la mise en synergie des compétences et des potentiels de chaque membre du groupe.

Le co-développement :

Une approche destinée à des personnes qui pensent pouvoir apprendre les unes des autres pour évoluer et trouver des solutions innovantes à des problématiques singulières. Le co-développement repose sur l’échange de pratiques, l’intelligence collective, la solidarité et favorise la transversalité. Ses champs d’application sont aussi variés qu’infinis en permettant de prendre du recul sur une situation et d’envisager de nouvelles solutions.

Tous ces exemples coopératifs témoignent de la richesse inégalable du travail d’équipe, en réunissant engagement, complémentarité, réciprocité, confiance, convivialité, autonomie et sens.

Ainsi pour ouvrir vos perspectives de l’après Covid19 et mieux faire face à la situation, misez sur le travail d’équipe. Et entourez-vous de personnes convaincues elles aussi de la force du collectif.



Auteure : Anne-Gaëlle DEVOS


Coach d’équipe
Team Building et Formation pour Anga Coaching

Par Anne-Gaëlle MIRY DEVOS

Coach d'équipe et d'organisation certifiée
Coaching d’équipe - Team Building - Formation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.