Catégories
Séances de coaching

Une histoire de tarte au chocolat et de cadeau…

Ma tarte au chocolat est très appréciée et à juste titre, puisque, tout à fait objectivement (…) elle est délicieuse !

Bien sur, elle me demande du temps de préparation. Mais je sais bien que plein de petites choses font la différence : la pâte sablée maison, croustillante et dorée, le chocolat bien noir enrichi de la juste dose de cacao amer en poudre, une très bonne crème fraîche… Mmmm

Pendant très longtemps, ma réponse-réflexe à des compliments sur ma tarte a été : C’est gentil, merci, mais tu sais, c’est facile à faire. Je te donnerai la recette, tu verras, rien de sorcier
Et ça marchait aussi pour un compliment sur un pull qui m’allait bien
Ha tu trouves ? c’est sympa merci, mais c’est un vieux pull, je l’ai depuis très longtemps
Ou pour un feed-back très positif de mon patron sur un dossier bien mené
Merci mais c’est normal, c’est mon job. Et ce n’était pas un sujet très compliqué

Compliment : Action de féliciter d’un mérite quelconque; paroles louangeuses, éloges, félicitations.

Il y plusieurs raisons qui peuvent expliquer nos difficultés à recevoir des compliments

On peut avoir le sentiment de ne pas mériter ces compliments. Ca vient souvent d’un manque de confiance en soi : comment accepter d’entendre un compliment de quelqu’un alors que, soi-même, on ne s’accorde pas suffisamment de valeur pour être digne de ces félicitations.

Un compliment peut aussi provoquer une résistance voire une inquiétude ou un agacement.
Cette peur est souvent celle de devoir être « redevable » En acceptant que quelqu’un nous complimente, on peut avoir le sentiment de se mettre en situation de dette par rapport à cette personne. Comme si donner au lieu de recevoir nous permettait de rester, en quelque sorte, maître de la relation.

A travers les compliments, certains voient aussi l’obligation de faire toujours mieux et d’être irréprochables. Ignorer un compliment, faire mine de ne pas l’entendre est comme une façon de se protéger. Ne pas prendre le risque de décevoir les autres (ou de penser qu’on va les décevoir) si, la prochaine fois, la tarte au chocolat est un peu moins bonne.

Enfin, parfois, on peut avoir l’impression que le compliment n’est pas sincère, que la personne vous le fait parce qu’elle espère quelque chose en retour. C’est possible, mais dans ce cas… tant pis pour la personne !

Voici maintenant le moment pour moi de vous donner mon secret pour réagir face à un compliment. Vous êtes prêt.e ? Alors voilà…

VOUS DITES :  MERCI 

Attention, hein ? Pas « merci mais… », ça gâcherait tout !
Non, juste « merci ».

Ce n’est évidemment pas si simple, et ça vous demandera peut être quelques efforts pour ne pas rajouter ce maudit petit « mais… ».
Vous verrez, avec un peu d’entrainement, on y arrive !

Nous sommes dans une société où la critique a beaucoup d’espace pour s’exprimer…
Mais pour les compliments, c’est toujours plus difficile, pourquoi ?

Pourtant, les compliments font un bien fou ! Qui n’est pas content.e après un compliment ?
Un compliment, c’est un plaisir, c’est une petite douceur, c’est une marque de reconnaissance. C’est tellement important, les marques de reconnaissance, on en a tous et toutes tellement besoin.

Recevoir un compliment, c’est comme recevoir un cadeau super agréable.

Je crois qu’il faut le prendre tel quel … tout simplement !
Et puis, très souvent, la personne qui fait le compliment se sent contente d’avoir rendu quelqu’un d’autre heureux.
Bref, les compliments font du bien et sont gratifiants dans les deux sens. Un genre d’option « 2 en 1 » !

Et souvenez-vous : personne n’est jamais obligé de vous faire un compliment (sauf si vous êtes Kim Jung-Un peut-être).
Alors, arrêtez de vous demander si ce compliment est sincère, ou si vous le méritez, ou si ce n’est pas exagéré, ou si…
Chuuuut ! Dites juste merci à ce cadeau, et savourez !

Je voulais rajouter une petite anecdote pour finir
Un jour, j’ai rendu un service à une personne. Elle m’a dit : merci, c’est super. Et j’ai répondu : de rien
Alors, elle m’a regardée et elle m’a dit : NON Béatrice, ne me dis pas « de rien ». Ce que tu as fait pour moi était très important.
Alors, si tu me dis « de rien », c’est comme si tu me disais que ce que tu as fait ne représentait rien pour toi. Et donc, comme si mon merci n’avait pas de valeur.

Ce jour-là, en me disant ça, c’est elle qui m’a vraiment rendu service
Et aujourd’hui, lorsqu’on me dit merci, je ne dis plus jamais « de rien »

Thanks. Welcome.

Oui, je pense qu’un merci est toujours le bienvenu
Parce que ce merci a de la valeur, parce qu’il fait plaisir, parce qu’il touche, parce que, comme le compliment, le merci est un cadeau.

Et moi… j’aime les cadeaux !!!

Voilà, c’est mon dernier article dans le cadre des Déconfinés de l’IT, puisque le déconfinement c’est (presque) maintenant 😉

Alors, #MERCI à Sylvain Lareyre de m’avoir invitée à faire partie de ce collectif.
#MERCI aux autres déconfiné.e.s de l’IT pour leurs partages passionnants, leurs sourires, leur bienveillance, et pour tout ce que j’ai appris en lisant leurs contributions sur le blog.

Et MERCI à vous d’avoir pris le temps de lire et de commenter
tous nos articles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.