Catégories
Informaticiens et développeurs Recruteurs et commerciaux IT

C’est quoi l’effet tunnel dans les annonces et comment y remédier pour les candidats et les recruteurs ?

 Qui n’a jamais reçu une réponse à une annonce 3 semaines après avoir candidaté ? Pourtant dans l’annonce il était marqué « urgent » et on avait le profil qui correspondait pile poil. Je l’ai vécu et vous aussi surement 😉

Je ne parle pas, bien entendu, du message automatique « Merci de votre candidature, si nous ne revenons pas vers vous d’ici 2 semaines c’est que nous n’avons rien pour vous » qui ne donne aucune information et ne sert à rien…

Mais pourquoi donc ?

L’informatique 💻 est un secteur pénurique, les recruteurs devraient se jeter sur les CV ou au moins faire un retour, car ils galèrent à trouver des profils 🤔

Vous l’aurez peut-être reconnu, il s’agit de l’ « effet tunnel », pour reprendre l’expression souvent utilisée en gestion de projet IT. Si vous ne connaissez pas, la définition de Wikipédia l’explique très bien :

L’effet tunnel décrit la situation d’un projet qui affiche un retard par rapport à son plan initial, mais surtout qui donne peu de visibilité concernant son avancement et ses perspectives d’achèvement.

fashion-person-woman-hand

 

Une situation frustrante pour tout le monde

Côté candidat, c’est une situation assez difficile à vivre. Voici le message de Bertrand, CTO dans une PME, qui nous a suggéré ce sujet :

Lorsque le candidat postule à une annonce, il reçoit le plus souvent un accusé de réception assez générique et patiente, ce temps d’attente d’1 à 2 semaines (voire plus) paraît long pour un candidat alors qu’il peut sembler raisonnable pour le recruteur qui lui est bien occupé avec toutes les candidatures pour le poste sans oublier les autres postes qu’il s’occupe sûrement. Je parle donc d’effet tunnel avec le même côté désagréable que dans les projets IT, le ressenti est long et le résultat est rarement comme attendu.

Bref, pourquoi le temps de retour est-il si long ⏳ et le résultat pas à la hauteur !?

On pourrait croire, encore une fois, que les « méchants » RH/recruteurs (ce qui n’est pas la réalité d’ailleurs !) s’amusent avec les nerfs de leurs candidats. Mais non, ce n’est pas aussi trivial et la réalité est toujours plus complexe que ce que l’on imagine : les recruteurs eux-mêmes souffrent de cette situation !

pexels-photo-3807738

Essayons de comprendre pourquoi et donnons des solutions à chaque partie pour limiter au maximum cet effet tunnel 😊

 

Candidats, postuler aux annonces n’est pas suffisant…

Vous voulez connaitre la réalité qui se cache derrière les offres d’emploi 💼 ? Alors c’est parti !

Quand un recruteur (IT ou non) poste une annonce sur un job board, il est alors spammé de candidatures qui n’ont rien à voir avec le poste. En effet, 70% des candidats sont complètement à côté de la plaque, 25% sont encore trop éloignés des critères, 4% correspondent à peu près et 1% sont dans la cible.

En moyenne, une annonce génère 50 candidatures tous canaux confondus, ce qui fait :  2 profils moyens et 0.5 profil normal. Si vous étiez recruteur, vous vous poseriez cette question : Pourquoi passer des heures à faire des réponses personnalisées à tout le monde alors qu’une grande majorité des candidats sont si éloignés du profil de l’annonce…? Vous voyez le gâchis, des 2 côtés d’ailleurs !

Dans les structures qui ont un service recrutement bien établi, c’est à tour de rôle que les recruteurs doivent aller dépiler ces emails reçus. Et ils ne le font pas de gaieté de cœur 😖 étant donné le peu de profils intéressants. Donc il y a inévitablement des loupés et des retards dans leur traitement…

Avant d’émerger de la masse et que le recruteur ne vous trouve au milieu de tout ce spam, il y a du boulot. Pensez bien à mettre le bon titre au CV pour que celui-ci saute tout de suite aux yeux du recruteur. Cependant, rien n’est sûr…

Postuler aux annonces est-il suffisant ?

pexels-photo-356079

Peut-être pas, surtout dans le contexte de crise actuelle… Il faut avoir en tête que tout ce qui demande peu d’efforts donne peu de résultats. Les annonces ne coupent pas à la règle malheureusement 😉

Je n’irai pas jusqu’à dire que postuler aux annonces ne sert à rien, mais ce n’est pas le moyen le plus efficace… Que faire alors ?

Plutôt que d’être dans une position attentiste de moindre effort, je postule en un clic et j’attends que l’on revienne vers moi, il faudrait mettre plus de conviction et de travail !

Voici 2 pistes :

👉 Relancer le recruteur ou candidater en spontanée. L’idée est d’identifier le recruteur qui se cache derrière l’annonce et de le contacter directement avec un message personnalisé. Peu de gens le font et vous passerez ainsi la 1ère barrière de sélection. Voici un précédent article que j’avais écrit sur le sujet : Et si c’étaient les dev qui chassaient les recruteurs ?

👉 Mobiliser son réseau pour atteindre quelqu’un qui travaille dans l’entreprise et qui pourrait vous appuyer. Je vous invite à lire cet autre article d’Agnès : Les entretiens réseau pour trouver un job : comment ça marche ?

En étant actif dans votre candidature, vous pourrez ainsi améliorer le taux de réponse et surtout le délai 😊

pexels-photo-4048182

 

Recruteurs, il va falloir faire des efforts !

Comme dit en introduction, vous ne pourrez pas vous cacher derrière le message automatique habituel. Celui-ci ne sert qu’à confirmer que la candidature a été bien prise en compte par le système informatique 💻. En effet, plus aucun candidat ne lit ou croit au message qu’il contient car il s’agit d’un robot…

Bien sûr qu’en tant que recruteur nous souhaiterions tous avoir plus de temps pour pouvoir tout faire. Mais le manque de temps n’est-il pas plutôt une question de priorité ?

On ne va pas se mentir, bien que très utilisées, les annonces sont aujourd’hui un canal de sourcing minoritaire dans l’IT. Avec les candidats qui postulent à tout et n’importe quoi en un seul clic, elles ont perdu beaucoup de leur intérêt…

Cependant, ce serait oublier un canal qui peut apporter de bonnes candidatures :

👉 Améliorer le taux de conversion et avoir plus de candidatures dans la cible n’est pas impossible ! Vous pouvez améliorer vos annonces afin d’attirer les meilleurs et ceux qui matchent avec le profil attendu. Le thème a déjà été abordé par Hélène sur cette plateforme et elle vous donne de précieux conseils ici : 5 conseils pour écrire de meilleures annonces 👌

👉 Une majorité de développeurs attend qu’on vienne les chercher sur Linkedin, mais il y en a toujours qui postulent aux annonces ! Et ce sont les plus intéressants car ils sont en recherche. Pas besoin d’efforts pour les convaincre d’être à l’écoute comme quand on « chasse », c’est donc un gain de temps indéniable 👍

Si vous êtes convaincu que les annonces ont encore une valeur, il est temps d’y consacrer un peu de temps et de leur donner quelques créneaux prioritaires dans votre agenda :

👉 Vous pouvez accorder plus de temps au traitement des candidatures reçues et le faire plusieurs fois par semaine plutôt qu’une seule fois. Vous diminuerez ainsi le délai et éviterez le délai de l’effet tunnel.

👉 Sans devoir répondre à tous les candidats, vous pouvez au moins le faire pour ceux qui ont un profil intéressant et que vous pourriez contacter dans le futur. En leur indiquant que vous stockez leur CV en base, profitez-en pour les inviter sur Linkedin et incitez-les à suivre votre société sur les réseaux sociaux. Vous garderez un lien avec eux en attendant que la bonne opportunité se présente. Comme peu de recruteurs le font, vous marquerez des points ! Et vous améliorerez aussi le résultat attendu dans l’effet tunnel 😃

pexels-photo-355952

 

L’effet tunnel n’est donc pas une fatalité…

Il faut pour cela que tout le monde y mette un peu du sien. Pas de bons résultats sans travail, sinon cela ce saurait 😉

Les candidats doivent être plus mesurés dans les annonces auxquels ils postulent 📩. Plus de qualité que de quantité et varier les canaux de recherches sont les clés d’une recherche réussie.

Les recruteurs aussi ont des efforts à faire dans la rédaction des annonces 📝 et le traitement des candidatures reçues. N’oublions pas que le but d’une annonce est d’attirer en vendant le poste et la société comme de dissuader les profils qui ne correspondent pas.

Si comme Bertrand vous souhaitez qu’un thème particulier soit traité sur la plateforme, n’hésitez pas à nous demander ici 👉 Contact !

pexels-photo-172738

Auteur : Sylvain Lareyre – Ancien dev et recruteur pour JobOpportunIT

Les photos viennent du site pexels

Par Sylvain Lareyre

Chasseur de Talents IT & Co-fondateur du Cabinet de recrutement JobOpportunIT

Après un M2 MIAGE et plusieurs années comme développeur Java/JEE, j’ai basculé côté recrutement et j’ai adoré ce métier !

Meilleur Sourceur de France #RMSConf en 2014, je suis aujourd’hui multi-casquettes : chasseur de têtes, formateur en sourcing pour les entreprises, enseignant dans différentes écoles, animateur d’événements et blogueur quand j’en ai le temps 😉

Une réponse sur « C’est quoi l’effet tunnel dans les annonces et comment y remédier pour les candidats et les recruteurs ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.